Tagged Patrice | Corbin

Nancy Cunard : Parallaxe

  par Patrice Corbin Femme-époque, celle qui entend, voit, pratique sa vie comme une sentence dont elle instruit elle-même le procès. En cette première moitié du XXe siècle, après le désastre de la Première Guerre mondiale, Nancy Cunard, poète britannique, s’engage, interroge le sens, mobilise l’altérité comme un dernier recours, parallaxe, voyage ou dérive à contretemps, …

Lire la suite

Nathalie Quintane : Que faire des classes moyennes ?

  par Patrice Corbin Dans la question, titre du dernier livre de Nathalie Quintane Que faire des classes moyennes ?, s’invite une autre question : de quoi les classes moyennes sont-elles le nom ? Cette formulation ne cède en rien à une rhétorique quelque peu galvaudée, mais sous-tend l’interrogation, qu’est-ce cela dont je cherche le sens ? Notre auteur …

Lire la suite

Pedro Jofre : Petits papiers, extraits des notes de lecture du fonds Guy Debord

  par Patrice Corbin Est-ce donc une cruelle intelligence que celle de Guy Debord qui, avec l’obstination de toute une vie, se résolut à nuire sans relâche à la société spectaculaire marchande ? La pensée dialectique de Debord est une stratégie de combat, de guerre absolue contre toutes les représentations de domination de classe, rien ne …

Lire la suite

John Dewey : L’influence de Darwin sur la philosophie

  par Patrice Corbin John Dewey, psychologue et philosophe, auteur majeur du courant pragmatiste aux États-Unis, défend la possibilité d’un dépassement de la philosophie classique en redéfinissant une méthodologie d’inspiration darwinienne ; la question de la possibilité de connaissance se heurte au principe de l’idéalisme objectif et au transcendantalisme de l’héritage néo-kantien. C’est en ce sens …

Lire la suite

Aimé Césaire : Écrits politiques 1935-1956 / 1957-1976

  par Patrice Corbin Aimé Césaire, le nègre fondamental Les écrits politiques d’Aimé Césaire pour les périodes 1935-1956 et 1957-1976 font l’objet de deux volumes aux éditions Jean-Michel Place. Le travail qui nous est présenté est remarquable, notons tout particulièrement le soin apporté à l’établissement des textes par Édouard de Lépine. Il s’agit d’une somme …

Lire la suite

Fabrice Bourlez : Pulsions pasoliniennes

  par Patrice Corbin « Le dehors est un lieu étrange. Il ne se confond pas avec l’extériorité. Il décale les engrenages analytiques selon un perpétuel mouvement de décentrement », cet avertissement n’est en rien un mode opératoire de la pensée susceptible de définir l’œuvre de Pasolini, mais au moins préfigure-t-elle la possibilité d’un portail, d’une fissure …

Lire la suite

Vacarme

  par Patrice Corbin « La race n’existe pas mais elle tue. » Pourquoi ? Comment la permanence de la distinction des races se heurte-t-elle à l’impossibilité d’une traduction ontologique ? C’est l’immense « chantier » auquel la revue Vacarme s’attelle en convoquant la philosophie, l’anthropologie et la critique sociale. Autant de catégories qui, chacune avec leur méthodologie, posent l’équivoque du …

Lire la suite