Archive

Serge Pey : Venger les mots

  par Jean-Pierre Bobillot S’il en est un aujourd’hui dont, suivant la gidienne exigence d’« authenticité », la vie (les actes, en premier lieu publics) soit la garante de l’œuvre (écrite, scénique) et vice versa1, c’est bien, résolument, Serge Pey dont, ajoutons-le, l’œuvre écrite ne s’offre manifestement pas moins comme la garante de l’œuvre scénique et vice …

Lire la suite

Jean-François Bory : Abracadada

  par Jean-Pierre Bobillot Donc, plus abracadadantesque qu’abracadabrantesque, même si plus ptyx1 que styx ! Même si, chronologie oblige, d’abord tumb-tumbesque et seulement ensuite boum-boumesque : Futurisme et Dada, dont la remise en lumière – et en travail – fut (dans un contexte autre) l’un des chantiers majeurs de L’Humidité, sa pionnière revue des années 70, aujourd’hui …

Lire la suite

Yve Bressande : Blablabla & de temps en temps un poème / Urgence poésie debout

  par Jean-Pierre Bobillot Yve Bressande, également connu (comme le coup d’blanc) sous le non-nom d’Yve Lugdu et sur toutes les scènes rhône-alpines1, et même ailleurs, manie le calembour (fût-il futile, ou lourd) comme pas un (voire comme un pas-de-deux) : ce qui ne l’a jamais empêché, bien au contraire ! de dire ce qu’il a sur le …

Lire la suite

Mina El Bakali / Jacques Demarcq : Folle Genèse

  par Jean-Pierre Bobillot Des œuvres plastiques de l’une aux textes poétiques – vers, puis proses – de l’autre1, il s’agit (ça vagit, s’agite) de « l’Origine du mOnde » : serpent, flèche, fruit fendu… et de sa folle jeunesse. Une histoire, « sacrément, qu’il eût mieux valu empêcher » : couple d’en bas vs Trinité d’en haut. Celle-ci, c’est « Deux », …

Lire la suite

Bernard Heidsieck : Abécédaire n°6 « Clef de Sol »

  par Jean-Pierre Bobillot Pierre Albert-Birot, créateur du Poême à crier et à danser et de poèmes « simultanés » (qui relèvent manifestement d’une vocalité, voire d’une vocorporalité active), fut également l’auteur d’une Ode, poème de lettres au format affiche sur cylindre rotatif1, et de « poèmes-pancartes » et « poèmes-paysages » (qui relèvent ostensiblement d’une visualité, voire d’une lisualité mobile …

Lire la suite