Tagged Andrea Franzoni

Georges Didi-Huberman : Peuples en larmes, peuples en armes

  par Andrea Franzoni La page du peuple On réfléchit ici sur la relation entre être et représentation. Objet : le peuple. Peuple comme groupe d’individus appartenant à la même espèce et participant – par la dimension sociale – des mêmes histoires et des mêmes formes d’historicisation, d’expression et de figuration de soi. Un premier excursus …

Lire la suite

L’Ours blanc n°9

  par Andrea Franzoni Paroles ailées Je m’arrêtai et écoutai. Soudain, je fus envahi d’un indicible sentiment universel Walser, « La Forêt » D’une couleur orange vif comme le plumage de certains paradisiers de Papouasie, ce numéro 9 de l’Ours Blanc accueille le texte d’une conférence donnée par Fabienne Raphoz à l’occasion des rencontres d’Aubrac (2013), autour …

Lire la suite

Ivar Ch’vavar et Camarades : Cadavre grand m’a raconté

  par Andrea Franzoni ces grimaces, ces cris, ces spectres dont l’essaim tourbillonne, ameuté derrière son oreille Baudelaire, « Sur le Tasse en prison » S’inscrivant dans une tradition stylistique rabelaisienne – corporéité thématique prééminente et bravades en forme d’inventions phonématiques – l’auteur collectif de ce livre semble vouloir passer en revue les trente dernières années de …

Lire la suite