Archive

Dino Campana : Chants orphiques et autres poèmes

  par Christophe Mescolini Où, sur la carte de la poésie italienne du XXe siècle, situer Campana ? P.V. Mengaldo distinguait deux traditions, l’‘orphico-sapientielle’ (de Campana à Luzi et Zanzotto) et l’‘existentielle’, se partageant entre tendance hymnique et élégiaque. Les circonstances particulières de leur publication aussi bien que l’histoire de leur réception ont très vite constitué les …

Lire la suite

Etel Adnan : Le Maître de l’éclipse

  par Christophe Mescolini Ce sont des vies en marge, violentées par l’amour, la guerre, dans un « monde qui va mal ». Vies d’hommes et de femmes, d’enfants, arabes, européens, américains, aimés et perdus, survivants, naufragés, que viennent recueillir les douze nouvelles composant cette anthologie publiée en 2009 par Etel Adnan chez Interlink. Le récit éponyme …

Lire la suite

Pia Tafdrup : Les chevaux de Tarkovski

  par Christophe Mescolini Une intro prépare, à Berlin, la chambre noire où viendront s’inscrire, sur la plaque sensible, les images-souvenirs, autant de stations dans le récit d’un effondrement, la relation, anthume, d’une disparition. Eurydice y est convoquée, autrement qu’un être pour la mort, autrement qu’en pure perte, figure cinéraire à quoi le mythe l’a …

Lire la suite

Anthologie de la poésie chinoise

  par Christophe Mescolini Cette Anthologie de la poésie chinoise, publiée sous la direction de Rémi Mathieu1, s’impose à l’attention des lecteurs curieux de poésie mondiale comme un événement : quelque 1500 pages, environ 1900 poèmes et 400 auteurs pour « tamiser » trois millénaires de poésie. L’anthologie de référence jusqu’alors, publiée en 1962 par Paul Demiéville2, s’arrêtait …

Lire la suite

Wallace Stevens : Harmonium

  par Christophe Mescolini Stevens publie Harmonium en 1923, annus mirabilis qui voit paraître Spring and all, Tulips & Chimneys, les Cantos « Malatesta »... Les stevensiens de stricte obédience – les commentateurs les plus autorisés du maître, outre-atlantique1 – ne voient dans ce premier opus que « minutiae préliminaires » au « Grand Poème »2, le corpus des longues méditations …

Lire la suite

Jan Erik Vold : Le grand livre blanc à voir

  par Christophe Mescolini Né en 1939, Jan Erik Vold est l’auteur d’une œuvre prolifique et protéiforme, littéraire et discographique1. Le grand livre blanc à voir reprend la structure des 12 méditations avec lesquelles il forme suite2. Des phrases simples, profilées en quatrains, dessinent une nudité brève de l’énoncé sur la page : ultrachromatisme et visualité. …

Lire la suite

Michel Collot : Pour une géographie littéraire / L’amour en bref

1. Un heureux hasard éditorial veut qu’à l’essai de Michel Collot fasse écho la publication, chez le même éditeur, d’un roman inachevé de Julien Gracq, Les Terres du Couchant. 2. Marc Brosseau (Des romans géographiques), mais aussi François Béguin, Jean-Louis Tissier... Pour des références plus précises, cf. p. 20-24. 3. Albert Thibaudet, cité p. 47. …

Lire la suite